Coquelicot

By

Coquelicot

coquelicot

Dans cette vie parfois insipide et morne, tu te retrouves, sans même l’avoir espéré, dans cette tourmente, ce tourbillon d’émotions.

Elle te regarde avec une envie intense, une fureur torride. Comme une obsession qui ne la quitte pas, elle hume cette vaporeuse odeur masculine qui se dégage, elle te désire avec ferveur et gourmandise. Lascive et espiègle, tu la fais danser dans une étreinte des plus érotiques, pour y composer le film qui vous est dédié. La foudre est tombée, le temps s’est arrêté. Elle a un goût de feu, elle te brûle, le fruit de cet égarement est si savoureux que tu en deviens le dément le plus délicieux. L’ivresse du précieux. Tu dévores et tu picores, tu déchires et tu caresses, tu t’emballes et tu savoures. Le vertige sera si fabuleux que vous plongerez corps et âmes dans ce gouffre jouissif, un instant fusionnel. Le rouge passion, cette absolue fulgurance, que vous ne souhaiterez laisser s’échapper. Il est le coquelicot de l’amour, cette ardeur fragile.

Le calvaire poindra alors, lorsque s’envolera malgré vous vers le ciel ténébreux, cette passion qui vous aura tant apporté et  tant consumé. Cette symphonie des corps a joué sa dernière note, la plus belle, celle qui résonne encore, qui sublime la mélodie et qui l’achève pourtant.

Deux étoiles filantes qui vont mourir dans l’immensité, l’éphémère vision d’un éclat de vie, le scintillement de ces astres laissant derrière eux le souvenir magique d’un moment unique.

Ceci est ma participation au jeu d’écriture « Les plumes » d’Asphodèle. Les mots imposés : obsession, fruit, calvaire, égarement, film, érotique, feu, intense, gouffre, fusionnel, folie, rouge, vertige, fulgurance, danser, délicieux, dément (dans le sens e fou, aliéné). Les autres participations en cliquant ICI.

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com

Advertisements