Récapitulatif 2 – Challenge « A tous prix »

By

A tous prix

Aujourd’hui je vous propose le deuxième récapitulatif du challenge avec de nouvelles lectures à (re)découvrir. Et pour les lecteurs qui seraient intéressés pour s’y inscrire, vous pouvez aller ICI pour tous les détails concernant ce challenge. Si j’ai oublié des titres, merci de me prévenir, je rectifierais dans ce cas-là immédiatement 😀

TABLEAU D’HONNEUR (jusqu’à 3 livres)

Aifelle :

Miséricorde – Jussi Adler Olsen (Grand prix des lectrices Elle 2012 policier)

La nuit tombée – Antoine Chopin (Prix roman France-Télévisions 2012)

Anne (Des mots et des notes) :

L’Assassin à la pomme verte -Christophe Carlier (Prix du premier roman)

La femme en vert – Arnaldur Indridason (Prix des lectrices de Elle en 2007)

Brize :

La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker (Prix Goncourt des lycéens)

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka (Prix Fémina Etranger)

Cartonsdemma :

Denis :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (Prix du polar international 2010)

George :

Géraldinecoupsdecoeur :

Isa (le petit monde d’Isa) :

Anno Dracula – Kim Newman (Prix Ozone 1999)

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre meilleur thriller scandinave)

Jean-Charles :

Lili (lapetitemarchandedeprose) :

La couleur pourpre – Alice Walker (prix Pulitzer et American Book Award 1983)

En Sibérie – Colin Thubron (prix Nicols Bouvier en 2010)

Littér’auteurs :

Terre des affranchis – Liliana Lazar (Prix des cinq continents de la francophonie)

Accabadora – Michela Murgia (prix Campiello 2010)

Mangolila :

Mimipinson :

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka (Prix fémina Etranger 2012)

La mort du roi Tsongor – Laurent Gaudé (prix  Goncourt des lycéens 2002)

Modrone :

Rétrospective – Avraham B. Yehoshua (Prix Médicis étranger)

Philisine Cave :

Ce que le jour doit à la nuit – Yasmina Khadra (Plusieurs dont le Prix France Télévision 2009)

La femme aux pieds nus – Scholastique Mukasonga (prix Seligmann 2008)

Sous les galets :

Rue des boutiques obscures – Patrick Modiano (Goncourt 1978)

L’écrivain de la famille – Grégoire Delacourt (Prix Marcel Pagnol 2011)

Syl :

Intrigue à l’anglaise – Adrien Goetz (Prix Arsène Lupin 2007)

ENCOURAGEMENTS (de 4 à 6 livres)

Chroniques Littéraires :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix international du polar 2010)

Cristie :

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

Black Hole – Charles Burns (prix des Essentiels d’Angoulême)

La fascination du pire – Florian Zeller (prix interallié 2004)

Heide :

Le dévouement du suspect X – Keigo Higashino (prix Naoki 2005)

Sukkwan Island – David Vann (prix Médicis 2010)

Lilousoleil :

L’élégance du hérisson – Muriel Barbery (prix des libraires 2007)

Rien ne s’oppose à la nuit -Delphine de Vigan (prix Renaudot 2011)

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

Lystig :

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre)

La ballade de Lila K – Blandine Le Callet (Prix des lecteurs 2012)

Manou :

Mazel :

Métaphore :

Accabadora – Michela Murgia (prix Page des libraires 2011)

La couleur des sentiments – Kathryn Stockett (Grand Prix des lectrices Elle 2011)

Natiora :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix international du polar 2010)

Noctenbule :

Oscar et la dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt (prix Chronos)

Milarepa – Eric-Emmanuel  Schmitt (Grand Prix Etranger 2006 Belgique)

La secte des égoïstes – Eric-Emmanuel Schmitt (Prix du premier roman de l’université d’Artois 1995)

Valou :

FELICITATIONS (de 7 à 10 livres)

Asphodèle :

Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé (Prix Goncourt 2004)

Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine De Vigan (Prix Renaudot 2011)

La mort du Roi Tsongor – Laurent Gaudé (Prix Goncourt des lycéens 2002)

Edea :

« Oh… » – Philippe Dijan (prix Interallié 2012)

Jérôme (d’une berge à l’autre) :

La place – Annie Ernaux (prix Renaudot 1984)

Les saisons et le jours – Caroline Miller (prix Pulitzer 1934)

Jostein :

Limonov – Emmanuel Carrère (prix Renaudot 2011)

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre meilleur thriller scandinave)

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julia Otsuka (prix Fémina étranger)

Nyx :

Rosemondemarchand :

Valentyne :

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

La ballade de l’impossible – Haruki Murakami (prix Yomuiri)

PRIX D’EXCELLENCE (plus de 10 livres)

Adalana :

Le dévouement du suspect X – Keigo Higashino (prix Naoki 2005)

Pelures d’oignon – Günter Grass (Prix Nobel de littérature)

Rien ne s’oppose à la nuit  – Delphine De Vigan (prix Renaudot des lycéens 2011)

Une fille qui danse – Julian Barnes (Man book Prize 2011)

Le dernier stade de la soif – Frederick Exley (prix William Faulkner du meilleur roman)

Parle-leur de batailles, de rois, et d’éléphants – Mathias Enard (prix Goncourt des lycéens 2010)

Moi :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix polar international 2010)

La fiancée des corbeaux – René Frégni (prix Jean Carrière 2011)

Ru – Kim Thuy (prix des lecteurs 2012)

Soie – Alessandro Baricco (Prix des libraires du Québec)

La ballade de l’impossible – Haruki Murakami (prix Yomuiri)

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

La mort du roi Tsongor – Laurent Gaudé (prix Goncourt des lycéens 2002)

Je vous souhaite à tous et toutes de belles lectures à venir et je vous dis au mois prochain pour un nouveau bilan ! 😀

Bonne journée !

Publicités