Elena Ferrandiz – La métamorphose d’Hermine

By

lametamorphose

« Chaque matin, Hermine enfilait le vieux manteau des peurs, celui qu’elle portait depuis toute petite, et qui avait grandi avec elle. Alors elle sortait dans la rue, enveloppée de ses PEURS. » Voilà comment débute cet album. Un album très poétique qui avec peu de mots traite d’un sujet universel qui touche petits et grands. C’est dans la force évocatrice des illustrations que tout prend un sens. Des illustrations superbes accompagnées chacune d’une phrase, comme « peur de ne pas être aimée » ou « peur de devenir ».

14-300x127

Peur de devenir

Les peurs sont ici énoncées jusqu’au jour où Hermine décide de se délester de son manteau devenu bien trop lourd pour elle. Elle s’envole alors en déployant de grandes ailes telle la chrysalide qui devient papillon, se déchargeant de son cocon.

Un très bel album qui peut aider chaque enfant à poser des mots sur ses peurs, à comprendre qu’elles sont normales et qu’un jour vient le moment de les laisser de côté pour pouvoir évoluer sans crainte. La vie est un parcours semé d’embûches mais il faut grandir et avoir la force d’y faire face. Une très belle métaphore que ce papillon pour parler de courage, d’espoir, d’envol. Des illustrations superbes tout en émotion et en tendresse. Une belle réussite que cet album.

« Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l’appelle un papillon. » Lao Tseu

Elena Ferrandiz touchera ici aussi bien les petits que les grands. Ce livre m’a ému et c’est une nouvelle fois un joli coup de coeur pour moi.

coup de coeur

La métamorphose d’Hermine – Les éditions Eveil et découvertes – à partir de 5 ans.

Je remercie Babelio pour cette jolie découverte ainsi que les éditions Eveil et découvertes.

masse critique

Advertisements