Récapitulatif 4 – Challenge « A tous prix »

By

Et voilà encore un mois qui se termine ! Vous nous offrez encore de belles participations avec pour tous de nouvelles découvertes en perspective, merci ! Encore bienvenus aux nouveaux arrivants et félicitations à tous ceux qui sont passés dans les catégories supérieures au choix de départ, Cela va très vite ! Et de façon général, bravo à tous 😀

A tous prix

Et pour les personnes qui souhaitent nous rejoindre, vous pouvez aller prendre connaissance du cadre du challenge et vous inscrire dans le billet de présentation ICI.

Voici donc quelques idées de lecture et avis dans ce récapitulatif : (si j’ai oublié un lien merci de me prévenir)

Les participants :

TABLEAU D’HONNEUR (jusqu’à 3 livres)

Cartonsdemma :

 Le vase où meurt cette verveine – Frédérique Martin (Grand prix littéraire Villepreux 2012)

Denis :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (Prix du polar international 2010)

Puisque mon coeur est mort – Maïssa Bey (prix de l’Afrique Méditerranée/Maghreb 2010)

George :

La dormeuse de Naples – Adrien Goetz (Prix des Deux-Magots 2004)

Du domaine des Murmures – Carole Martinez (prix Goncourt des lycéens 2011)

Géraldinecoupsdecoeur :

 Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé (prix Goncourt 2004)

Jean-Charles :

Lili (lapetitemarchandedeprose) :

La couleur pourpre – Alice Walker (prix Pulitzer et American Book Award 1983)

En Sibérie – Colin Thubron (prix Nicols Bouvier en 2010)

Sans parler du chien – de Connie Willis (prix Hugo et Locus 1999 du meilleur roman de Science-Fiction)

Littér’auteurs :

Terre des affranchis – Liliana Lazar (Prix des cinq continents de la francophonie)

Accabadora – Michela Murgia (prix Campiello 2010)

L’ombre douce – Hoai Huong Nguyen (prix Première 2013)

Mangolila :

Modrone :

Rétrospective – Avraham B. Yehoshua (Prix Médicis étranger)

La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker (Grand prix du roman de l’académie française)

Peste et choléra – Patrick Deville (Prix Femina)

Sous les galets :

Rue des boutiques obscures – Patrick Modiano (Goncourt 1978)

L’écrivain de la famille – Grégoire Delacourt (Prix Marcel Pagnol 2011)

Alabama Song – Gilles Leroy (prix Goncourt 2007)

Syl :

Intrigue à l’anglaise – Adrien Goetz (Prix Arsène Lupin 2007)

ENCOURAGEMENTS (de 4 à 6 livres)

Anne (Des mots et des notes) :

L’Assassin à la pomme verte -Christophe Carlier (Prix du premier roman)

La femme en vert – Arnaldur Indridason (Prix des lectrices de Elle en 2007)

 Le bleu est une couleur chaude – Julie Maroh (Prix du public FNAC-SNCF à Angoulême en 2011)

Le mur de mémoire – Anthony Doerr (Story Prize)

Bianca :

Un secret – Philippe Grimbert (2005 grand prix des lectrices ELLE 2005)

Le confident – Hélène Grémillon (2011 Prix Palissy)

 Le maitre a de plus en plus d’humour – Mo Yan (le dernier prix Nobel)

Brize :

La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker (Prix Goncourt des lycéens)

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka (Prix Fémina Etranger)

 La fille automate – Paolo Bacigalupi (Prix Nebula du meilleur roman en 2009)

 La stratégie Ender – Orson SCOTT CARD (Prix Nebula en 1985)

Céline :

 La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker (Grand prix du roman de l’académie française 2013)

Glacé – Bernard Minier (Prix Polar au festival de Cognac 2011)

L’instinct maternel de Barbara Abel (Prix Roman policier au festival de Cognac 2002)

Chroniques Littéraires :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix international du polar 2010)

Quai d’Orsay Tome 2 – Christophe Blain et Abel Lanzac (prix Fauve d’or d’Angoulême – prix du meilleur album 2013)

Heide :

Le dévouement du suspect X – Keigo Higashino (prix Naoki 2005)

Sukkwan Island – David Vann (prix Médicis 2010)

Sonietchka – Ludmila Oulitskaïa (prix Médicis étranger 1996)

Les Pays – Marie-Hélène Lafon (Prix du style 2012)

Isa (le petit monde d’Isa) :

Anno Dracula – Kim Newman (Prix Ozone 1999)

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre meilleur thriller scandinave)

L’énigme de Saint-Olav – Indrek Hargla (prix Eduard Vilde 2012)

Lystig :

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre)

La ballade de Lila K – Blandine Le Callet (Prix des lecteurs 2012)

Manou :

Jusque dans nos bras – Alice Zeniter (Prix littéraire de la Porte Dorée)

 Dans la nuit brune – Agnès Desarthe (Prix Renaudot des lycéens 2010)

 Entre les murs – François Bégaudeau (Prix France Culture-Télérama en 2006)

Mazel :

Le maître a de plus en plus d’humour – Yan Mo (prix Nobel 2012)

Natiora :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix international du polar 2010)

 Sukkwan Island – David Vann (prix Médicis Etranger 2010)

Noctenbule :

Oscar et la dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt (prix Chronos)

Milarepa – Eric-Emmanuel  Schmitt (Grand Prix Etranger 2006 Belgique)

La secte des égoïstes – Eric-Emmanuel Schmitt (Prix du premier roman de l’université d’Artois 1995)

L’élégance du hérisson – Muriel Barbery (prix des libraires 2007)

Le vieux qui aimait lire des romans d’amour – Luis Sepulveda (prix Relay du roman d’évasion 1992)

Valou :

FELICITATIONS (de 7 à 10 livres)

Aifelle :

Miséricorde – Jussi Adler Olsen (Grand prix des lectrices Elle 2012 policier)

La nuit tombée – Antoine Chopin (Prix roman France-Télévisions 2012)

La montagne – Jean-Noël Pancrazi (prix Marcel Pagnol 2012)

 Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix du meilleur thriller scandinave)

Les petites mères – Sandrine Roudeix (prix   »l’Autre Page 2012″)

 L’île des chasseurs d’oiseaux – Peter May (Prix les Ancres Noirs 2010)

Immortelle randonnée – Jean-Christophe Rufin (prix Nomads 2013)

Asphodèle :

Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé (Prix Goncourt 2004)

Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine De Vigan (Prix Renaudot 2011)

La mort du Roi Tsongor – Laurent Gaudé (Prix Goncourt des lycéens 2002)

Les harmoniques – Marcus Malte (prix Mystère de la critique 2012)

 L’Heure Trouble – Johan Theorin (Prix du Roman Policier Suédois en 2007)

Cristie :

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

Black Hole – Charles Burns (prix des Essentiels d’Angoulême)

La fascination du pire – Florian Zeller (prix interallié 2004)

Automne – Jon McNaught (Prix Révélation 2013 au festival d’Angoulême)

Là où vont nos pères – Shaun Tan (Fauve d’or au festival d’Angoulême 2008)

Quartier lointain – Jirô Taniguchi (prix Canal BD des librairies spécialisées 2003)

L’attentat – Yasmina Khadra (prix Gabrielles d’Estrées et autres)

Edea :

« Oh… » – Philippe Dijan (prix Interallié 2012)

La désagrégation du papillon – Yoko Ogawa (prix Kaien 1988)

Un homme effacé – Alexandre Postel (prix Goncourt du premier roman 2013)

La mémoire des autres – Annelise Corbrion (Prix nouveau talent 2012)

Sukkwan island – David Vann (Prix Médicis étranger 2010)

Jérôme (d’une berge à l’autre) :

La place – Annie Ernaux (prix Renaudot 1984)

Les saisons et le jours – Caroline Miller (prix Pulitzer 1934)

L’homme à l’envers – Fred Vargas (Grand prix du roman noir de Cognac en 2000)

 La nuit tombée – Antoine Choplin (Prix France télévision 2012)

 Le boucher – Alina Reyes (prix Pierre Louÿs de la littérature érotique 1988)

Jostein :

Le mur de mémoire – Anthony Doerr (prix Story Prize)

Limonov – Emmanuel Carrère (prix Renaudot 2011)

Délivrance – Jussi Adler Olsen (prix clé de verre meilleur thriller scandinave)

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julia Otsuka (prix Fémina étranger)

Luke et Jon – Robert Williams (Prix National Book Tokens NYP Prize)

Lilousoleil :

L’élégance du hérisson – Muriel Barbery (prix des libraires 2007)

Rien ne s’oppose à la nuit -Delphine de Vigan (prix Renaudot 2011)

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

La place – Annie Ernaux (prix Renaudot 1984)

 Les iris bleus – Nita Rousseau (prix Goncourt du premier roman 1992)

 Vent d’est vent d’ouest – Pearl Buck (prix Nobel de littérature)

Les vieilles – Pascale Gautier (prix Renaudot poche 2012)

Métaphore :

Accabadora – Michela Murgia (prix Page des libraires 2011)

La couleur des sentiments – Kathryn Stockett (Grand Prix des lectrices Elle 2011)

Fahrenhait 451 – Ray Bradbury (prix Hugo du meilleur roman 54)

Les âmes grises – Philippe Claudel (prix Renaudot 2003)

La ballade de Lila K – Blandine Le Callet (prix des lecteurs Livre de poche 2012)

 La mort du roi Tsongor – Laurent Gaudé (prix Goncourt des lycéens 2002)

Un secret – Philippe Grimbert (prix Goncourt des lycéens 2004)

 La secte des égoïstes – Eric-Emmanuel Schmitt (Prix du premier roman de l’Université d’Artois)

Pars vite et reviens tard – Fred Vargas (Prix des libraires 2002)

 La commedia des ratés – Tonino Benacquista (Grand prix de la littérature policière 1991)

Mimipinson :

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka (Prix fémina Etranger 2012)

La mort du roi Tsongor – Laurent Gaudé (prix  Goncourt des lycéens 2002)

Miséricorde – Jussi Adler Olsen (prix du meilleur Polar scandinave)

L’ombre douce – Hoai Huong Nguyen (Prix Première 2013)

Arrive un vagabond de Robert Goolrick (Prix Virgin Megastore 2012)

 Immortelle randonnée – Jean-Christophe Rufin (prix Nomad’s)

L’écrivain de la famille – Grégoire Delacourt (Prix Carrefour du premier roman 2011)

Nyx :

L’homme du lac – Arnaldur Indridason (prix du polar européen du Point 2008)

Philisine Cave :

Ce que le jour doit à la nuit – Yasmina Khadra (Plusieurs dont le Prix France Télévision 2009)

La femme aux pieds nus – Scholastique Mukasonga (prix Seligmann 2008)

Thérèse Desqueyroux – François Mauriac (Grand prix des meilleurs romans du demi-siècle 1900-1950)

Les minutes célibataires – Valérie Nimal (prix Gros Sel 2009)

Dans la nuit brune – Agnès Desarthe (prix Renaudot des Lycéens 2010)

Ce que je sais de Vera Candida – Véronique Ovaldé ( prix du roman France Télévisions 2009)

La vie rêvée d’Ernesto G – Jean-Michel Guénassia (prix du roman historique des lecteurs de Levallois 2012)

Rosemondemarchand :

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

Valentyne :

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

La ballade de l’impossible – Haruki Murakami (prix Yomuiri)

La ballade de Lila K – Blandine Le Callet (prix des lecteurs du Livre de poche en 2012)

La formule préférée du professeur – Yoko Ogawa (prix Yomuiri)

 Les choses – Georges Pérec (Prix Renaudot 1965)

PRIX D’EXCELLENCE (plus de 10 livres)

Adalana :

Le dévouement du suspect X – Keigo Higashino (prix Naoki 2005)

Pelures d’oignon – Günter Grass (Prix Nobel de littérature)

Rien ne s’oppose à la nuit  – Delphine De Vigan (prix Renaudot des lycéens 2011)

Une fille qui danse – Julian Barnes (Man book Prize 2011)

Le dernier stade de la soif – Frederick Exley (prix William Faulkner du meilleur roman)

Parle-leur de batailles, de rois, et d’éléphants – Mathias Enard (prix Goncourt des lycéens 2010)

Lonesome Dove – Larry McMurtry (prix Pulitzer en 1986)

Du domaine des murmures – Carole Martinez (prix Goncourt des lycéens 2011)

Le Diable dans la ville blanche  – Erik Larson (Prix Edgar 2004 catégorie « Fact Crime »)

 Olive Kitteridge – Elizabeth Strout (prix Pulitzer de la fiction 2009)

Mordre le bouclier – Justine Niogret (prix Utopiales européen en 2012)

Calligraphie des rêves – Juan Marsé (prix Cervantès en 2008)

Les lames du Cardinal – Pierre Pevel (prix Imaginales des lycéens 2009)

Les mensonges de Locke Lamora – Scott Lynch (Grand Prix de l’Imaginaire 2008)

Moi :

La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino (prix polar international 2010)

La fiancée des corbeaux – René Frégni (prix Jean Carrière 2011)

Ru – Kim Thuy (prix des lecteurs 2012)

Soie – Alessandro Baricco (Prix des libraires du Québec)

La ballade de l’impossible – Haruki Murakami (prix Yomuiri)

Purge – Sofi Oksanen (prix Femina Etranger 2010)

La mort du roi Tsongor – Laurent Gaudé (prix Goncourt des lycéens 2002)

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux – Thomas Vinau (Prix du livre européen 2012)

Glacé – Bernard Minier (prix Polar au festival de Cognac 2011)

La ballade de Lila K – Blandine Le Callet (prix des lecteurs du Livre de poche en 2012)

La piscine – Les abeilles – La grossesse – Yôko Ogawa (prix Akutagawa en 1991)

Je vous souhaite à tous un très bon 1er mai ! 😀

mai

Publicités